Camaïeu d’ombres (2013)

Nouvelle configuration de l’installation à la Galerie d’art de l’Université de Sherbrooke et synchronisée avec la musique Gymnopédie no 1 d’Érik Satie.

Placées en un demi-cercle, les colonnes forment un corridor qui rejoint les deux entrées de la galerie. L’installation devient un espace de circulation.