Les temps suspendus

« Le mouvement cyclique des installations cinétiques de Joëlle Morosoli interroge la fugacité de l’existence.
Dans les photographies de Caroline Cloutier, le miroir détourné de son rôle analytique échappe à notre dimension. »  
Commissaire Céline Le Merlus.
 

Matériaux : carton/mousse, tissu élastique, mécanique, moteurs, électronique, ombres projetées ;
dimensions : 9 m x 15 m x 4 m de hauteur.